Médicaments biologiques et biosimilaires

Aperçu
À l’intention des fabricants
Initiative pancanadienne sur l’utilisation des médicaments biosimilaires en oncologie
Consultation nationale sur l’utilisation et la mise en œuvre de médicaments biosimilaires

Aperçu

L’Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP) appuie l’adoption d’une approche nationale claire et uniforme qui favorise l’utilisation appropriée, conformément à son mandat, de médicaments biologiques afin d’améliorer l’accès des patients à des options de pharmacothérapie abordables et pertinentes sur le plan clinique.

En s’appuyant sur des consultations exhaustives avec l’industrie pharmaceutique, l’APP a élaboré des principes directeurs pour les médicaments biosimilaires et les médicaments biologiques de référence connexes dans le but d’orienter les politiques, les pratiques de remboursement et les négociations.

Pour les fabricants

Les fabricants qui comptent lancer un produit biosimilaire sur le marché canadien et négocier avec l’APP en vue d’un remboursement public doivent soumettre le formulaire Avis concernant l’intention d’un fabricant d’entamer des négociations touchant un biosimilaire pour entreprendre les discussions avec l’APP.

Consultations avec des intervenants:

Initiative pancanadienne sur l’utilisation des médicaments biosimilaires en oncologie

L’APP s’est associée à Action Cancer Ontario (ACO) pour mener une initiative conjointe sur l’utilisation des médicaments biosimilaires en oncologie dans le cadre de laquelle on reconnaissait les facteurs uniques à prendre en considération à cet égard. L’arrivée des produits thérapeutiques biosimilaires en oncologie au Canada, qui a commencé en 2019, a offert l’occasion de réaliser des économies importantes dans les régimes publics d’assurance médicaments des provinces, des territoires et du fédéral.

Toutefois, il a fallu tenir compte de multiples éléments pour voir à ce que l’adoption des produits biosimilaires en oncologie soit d’aussi vaste portée que possible et à ce que les prix soient optimaux, tout en maintenant une grande qualité dans les soins et de bons résultats pour les patients. Ainsi, conscients des facteurs à prendre en considération, l’APP et ACO se sont associés pour mettre en place l’Initiative pancanadienne sur l’utilisation des médicaments biosimilaires en oncologie. Cette initiative était une stratégie axée sur le cancer visant à stimuler l’utilisation et l’acceptation de médicaments biosimilaires en oncologie, le tout en tenant compte des différents environnements dans lesquels les médicaments biologiques sont utilisés pour traiter le cancer.

Le 16 novembre 2018, l’APP et ACO ont animé ensemble le Sommet pancanadien sur l’utilisation des médicaments biosimilaires en oncologie, qui a rassemblé des patients, des organisations de défense des droits des patients, des cliniciens, des agences et d’autres intervenants de l’ensemble du pays pour discuter du recours à des médicaments biosimilaires en oncologie au Canada. Les commentaires des participants ont éclairé l’élaboration d’un plan d’action touchant six secteurs prioritaires : l’éducation, les opérations cliniques, l’orientation clinique, le remboursement, l’évaluation et le réinvestissement.

Des groupes de travail pancanadiens ont été établis pour deux de ces grands secteurs prioritaires, soit l’éducation et les opérations cliniques. Ces groupes étaient formés de cliniciens, d’administrateurs de la santé et de représentants des patients de partout au Canada. Le groupe de travail sur l’éducation a orienté l’élaboration de ressources éducatives exhaustives pour les patients et les cliniciens. Pour sa part, le groupe de travail sur les opérations cliniques a élaboré un énoncé de position pour aider les hôpitaux et les centres de traitement du cancer à bien se préparer au recours à des médicaments biosimilaires en oncologie. Les ressources préparées par les deux groupes de travail sont accessibles sur la page Web de l’Initiative.

Pour ce qui est des quatre autres secteurs prioritaires, soit l’orientation clinique, le remboursement, l’évaluation et le réinvestissement, les collectivités publiques donneront suite aux questions à ces égards à mesure qu’elles acquerront de l’expérience dans le traitement des patients en oncologie au moyen de médicaments biosimilaires. Le travail réalisé dans le cadre de l’Initiative a ouvert la voie à l’émergence d’un marché des médicaments biosimilaires en oncologie au Canada en préparant les patients, les cliniciens et les hôpitaux à l’usage de tels médicaments et en appuyant la stratégie globale connexe se rapportant à ceux ci. Les économies réalisées par la mise en œuvre de produits thérapeutiques biosimilaires en oncologie au pays appuieront la durabilité du système de traitement du cancer et amélioreront l’accès à des traitements novateurs pour les patients.

Consultation nationale sur l’utilisation et la mise en œuvre de médicaments biosimilaires

En novembre 2019, l’APP a fait équipe avec l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé pour réaliser un important exercice de consultation et de mobilisation des intervenants à propos de la mise en œuvre et de l’utilisation accrue des médicaments biosimilaires au Canada.

Ce processus de consultation a constitué une occasion de comprendre comment les intervenants, notamment les cliniciens, les dirigeants de groupes de patients, les payeurs privés, les organisations effectuant des achats de groupe et les représentants de l’industrie, perçoivent les possibilités que présentent les médicaments biosimilaires.

Cette consultation a également permis de donner de l’information aux collectivités publiques susceptibles d’envisager des options stratégiques en vue d’établir un marché concurrentiel et durable pour les médicaments biosimilaires et novateurs, d’accroître l’utilisation appropriée de traitements biosimilaires et de réduire le fardeau global quant aux coûts de manière à ce que les économies soient réinvesties dans le système de santé.

Le rapport final concernant la consultation nationale sur l’utilisation et la mise en œuvre de médicaments biosimilaires, qui résume les thèmes clés de même que les commentaires que l’APP a reçus des intervenants, a été publié en février 2020.